[Podcast] Il Faut Qu’on Parle #5 – De l’humanisme… dans les séries.

Il Faut Qu’on Parle ! #5 – un podcast consacré aux conversations sur les séries et tout ce qu’elles nous inspirent.

Présenté par Yaële Simkovitch avec le soutien de son co-pilote Dominique Montay

 

Dans cet épisode

Après les évènements du 13 novembre, nous nous sommes trouvés Dominique et moi, comme beaucoup d’autres, démunis. Pas certains de comment réagir, de ce que nous pouvions, devions faire pour conjurer la tristesse et l’horreur qui venait de s’abattre sur nous tous. J’ai commencé, en bonne geek, par écrire un texte et faire une compile.

Mais nous voulions aussi utiliser notre petit podcast pour diffuser un peu d’optimisme. Alors nous avons appelé notre critique série la plus positive et nous avons décidé d’avoir une longue (très longue) conversation sur l’humanisme dans les séries.

Nous avons enregistré mercredi 18, vous le remarquerez à mon introduction encore un peu sous le choc. Mais notre conversation est intemporelle.

 

L’invitée

Marianne Levy nous a prêté son intelligence, et son enthousiasme pour les séries, le temps de cette conversation. Elle est critique séries, mais aussi tout simplement fan! Ce que je trouve tellement agréable quand je lis ses lettres à ses personnages préférés sur son site : I Love TV So What.

Elle écrit aussi des romans et son dernier, Dress Code et petits secrets : l’aventure américaine vient de sortir. Pour en savoir plus, suivez-la sur son compte Twitter consacré à son identité d’écrivain.

 

Crédits

Pour nous écrire : icannotsitstill-at-gmail-point-com

ou tout simplement sur Twitter :

Dominique Montay : @ItsZeDom

Yaële Simkovitch : @Yaelka

Ou avec le Hashtag #IFQP

Ce podcast ne serait pas possible sans les talents de notre productrice/webmaster/conseillère Juliette Memmi (@juliettedod)

Nous remercions aussi chaleureusement A Virtual Friend dont le morceau Paris la nuit nous sert de générique :

 

Pour éclairer notre conversation…

 

Bibliographie

Marianne évoque L’Origine de la violence de Fabrice Humbert.

Je vous conseille fortement de vous intéresser à l’oeuvre d’Hannah Arendt philosophe allemande qui a écrit sur le totalitarisme et sur la banalité du mal, notamment dans Eichmann à Jerusalem. Le film de Margarethe von Trotta, Hannah Arendt de 2013 raconte l’histoire de cet ouvrage, et c’est une bonne entrée en matière.

Webographie

Marianne commence par dire du bien de Twitter… Nous vous conseillons d’aller voir par vous-même : twitter.com 🙂

Pour éviter toute confusion, voilà la liste des séries évoquées qui nous aident sauvegarder notre humanisme :

Les séries de Jason Katims :

Parenthood qui va vous faire pleurer mais pour de bonnes raisons.

Friday Night Lights, tout simplement un chef d’oeuvre à regarder sans hésitation. Si le pilote vous semble un peu hermétique insistez… Vraiment ! Faites-nous confiance !

Les séries de David Simon (l’humaniste de Marianne) :

The Wire alias Sur Ecoute … achetez-le, regardez-le, envoyez vos remerciements à icannotsitstill (at) gmail (point) com.

Treme est la série sur la Nouvelle-Orléans, que je vais adorer selon Marianne (et la plupart de mes autres amis).

Les séries de David Milch (l’humaniste de Dominique) :

Hill Street Blues, NYPD Blue, Deadwood, John From Cincinnati (ovni avec LUKE PERRY!), Luck … Vous trouverez ici les détails de l’histoire entre David Milch et David Mills.

Les séries de Joss Whedon (je ne vous refais pas l’argumentaire) :

Buffy, Angel, Firefly. Avec en prime, le blog post de David Simon où il cite Buffy.

Les séries d’Aaron Sorkin :

Dominique a commencé par Sports Night. Moi c’est The West Wing ma préférée et je mentionne l’épisode Galileo (saison 2, épisode 9) et plus particulièrement la scène de la fin. Le chouchou de Marianne c’est Studio 60 on the Sunset Strip (si vous êtes fans de Matthew Perry, Bradley Whitford ou Amanda Peet, faites-vous plaisir!)

Mais nous sommes tous partagés sur The Newsroom. Notamment pour sa naïveté vis-à-vis des chaînes de news américaines, puisque la série fait semblant d’inventer une émission étonnamment similaire à celle de Rachel Maddow.

Mom est la sitcom de Chuck Lorre qui parle d’alcoolisme avec les merveilleuses Allison Janney (qui vient de gagner un Emmy pour ce rôle) et Anna Faris.

Boss est la série super cynique que Dom résume en « tous pourris », mais elle est aussi extrêmement bien écrite, jouée et réalisée. Donc si le manque d’espoir ne vous dérange pas allez-y !

Grey’s Anatomy … je ne vous ferais pas l’insulte de vous expliquer ce que c’est…

Star Trek … même combat…

Oz, excellente série révolutionnaire des années 90. Première grande série de HBO ! C’est pas joyeux par contre, donc on ne vous conseille pas le binge…

Je cite trois séries créées par des femmes qui m’ont appris qu’on pouvait être forte et indépendante tout en étant vulnérable : The L Word, Gilmore Girls, Girls. J’ai oublié de citer 30 Rock …

L’interview de Hagai Levi dont nous parle Marianne se trouve ici en anglais et ici en français.

Pour plus d’informations sur le concept de Idiot Plot cliquez ou ou encore ici. On le doit au grand et regretté Roger Ebert.

Je m’en voudrais de ne pas vous re-diriger vers le podcast que Juliette et moi avions consacré à Joss Whedon à la sortie du second Avengers. Vous y trouverez la vidéo de Joss qui parle de son humanisme, notamment en tant qu’alternative à une croyance religieuse.

Recommandations

Toutes les séries citées plus haut bien entendu 🙂

Marianne vous propose de revoir Love Actually pour plein de bonnes raisons.

Dominique vous recommande Harry Potter EN LIVRE  parce qu’il n’est jamais trop tard pour s’y mettre ! La preuve les fans continuent de s’embrouiller: SPOILER ALERT: A NE LIRE QUE SI ON A FINI LES LIVRES

Moi je vous conseille La Croisée des mondes de Philip Pullman. Mon amie Nicole (qui m’avait offert les livres à l’époque) vient justement d’écrire un article pour expliquer pourquoi c’est super sur son site Mi-Kids M-Raisin.

Trivia & Errata

Je ne peux que vous conseiller d’explorer l’histoire de la notion d’humanisme de votre côté… Je vous ai mis la page Wikipédia, qui franchement mérite d’être lue. N’hésitez pas à sortir de nos frontières et à traverser l’Atlantique notamment où le courant humaniste est bien vivant, comme nous le montre l’American Humanist Association qui vous offre sa définition du terme.

Je n’ai pas retrouvé quel roman suscitait tant de passion au XIX ème siècle pour que les bostoniens demandent des spoilers aux navires venant d’Angleterre. Mais il ne peut s’agir du roman de Louisa May Alcott, Les quatres filles du Docteur March, puisqu’il s’agit d’un roman américain qui n’a pas été publié de façon sérialisée ! Je pense que ma confusion vient du fait que de mémoire le spoiler en question concernait la mort éventuelle d’une jeune fille. Et Joey sera d’accord avec nous pour dire que le livre d’Alcott partage cet élément narratif.

Je crois que la réalisatrice du Mistresses anglais qui a cité la phrase de Stephen Sondheim « Personal is universal » en festival il y a tant d’années n’est autre que S. J. Clarkson, qui vient de réaliser deux épisodes de Jessica Jones.

L’organisation terroriste allemande qu’on surnomme la bande à Baader s’appelle en allemand la Rote Armee Fraktion ou Fraction armée rouge en français dans le texte. L’ancien terroriste devenu écrivain s’appelle Peter-Jürgen Boock.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − six =