[Podcast] Matage de séries ! Vol. 7

Matage de séries ! Vol. 7 

(celui où ils ont 5 mois de retard)

Le podcast bonus de Il Faut Qu’on Parle où Yaële Simkovitch et Dominique Montay spoilent allègrement des séries en cours.

 

Dans cet épisode

Nous enterrons enfin la saison précédente en discutant des trois finale de nos séries fétiches Crazy Ex-GirlfriendSuperstore et Agent CarterL’épisode a mis du temps à arriver jusqu’à vous mais je crois que la conversation vaut toujours la peine d’être écoutée. Vous me direz. 

(Léa, que je ne présente plus, fait une apparition car elle était là pour la deuxième partie de l’enregistrement que vous pourrez découvrir la semaine prochaine où on fait un post-mortem général de la saison 2016-2017.)

Chapitres

*0’55 » – Crazy Ex-Girlfriend – jusqu’à la fin de la saison 1 

*45’33 » – Superstore – jusqu’à la fin de la saison 1 

*1h00’15 » – Agent Carter – jusqu’à la fin de la série ????

Crédits

Pour nous écrire par mail: commentaires-at-icannotsitstill-point-com

Pour nous envoyer une question: questions-at-icannotsitstill-point-com

Sur Twitter : @ICannotSitStil ou @Yaelka@ItsZeDom 

Ce podcast ne serait pas possible sans les talents de notre webmaster/conseillère Juliette Memmi (@juliettedod).

Nous remercions aussi chaleureusement A Virtual Friend dont le morceau Paris la nuit nous sert de générique :

Comme toujours de quoi vous documenter sur ce qu’on a trouvé l’excuse d’évoquer :

Webographie

Crazy-Ex

Allez ! On se fait plaisir ! On regarde Heavy Boobs.

Puis on écoute l’interview de Rachel Bloom de décembre dernier sur le podcast de Vulture. Conseil d’un de nos poditeurs.

Après on se cultive sur la cystite (le fameux UTI), fléau absolu de la santé des femmes, puisque « il n’y a pas d’affection médicale qui nécessite autant de consultations, d’examens bactériologiques et de prescriptions antibiotiques que la cystite » … Carrément ! En parlant de santé de la femme, l’hormone qui apparemment pousse les femmes à s’attacher après l’amour c’est l’Ocytocine. Je vous encourage cependant à faire vos propres recherches et lectures sur le sujet, il y a de quoi réfléchir et discuter.

Et pour faire passer la pilule on écoute la très jolie (même si très crue) Oh My God, I Think I Like You. On est moins dans l’hommage direct dont je parlais dans Matage de Séries Vol. 6.

Vous aviez zappé que Greg (Santino Fontana) c’était Hans dans Frozen ? Ecoutez bien : 

(Et oui, je refuse d’utiliser le titre français, c’est ma façon de me rebeller contre l’épouvantable traduction des paroles de Let it Go)

Petit rappel pour les plus jeunes : le trailer de Misery. La raison pour laquelle Kathy Bates a traumatisé toute une génération. L ressemblance avec Paula est effectivement inquiétante!

Je n’avais pas révé Aunt Myrna est effectivement une star de la chansons aux Philippines, et elle s’appelle Léa Salonga. Mais ce n’est pas la première fois que la sériese fait remarqué pour son portrait de la sous-servie communauté philippine : How Crazy Ex-Girlfriend Gets Filipino Culture Right.

Ecrivez-moi si vous aussi vous êtes fan de Baby Daddy et Young & Hungry. Peut-être que Julia serait partante pour un podcast sur les sitcoms ABC Family préférées.

Je ne sais pas si Eddie McClintock de Warehouse 13 peut vraiment être considéré comme le clone de Joey Tribbiani mais je vous conseille la série… derrière le kitsch c’est super smart!

Sinon la photo d’en haut je l’ai trouvé avec cette interview très intéressante de la co-créatrice de la série Aline Brosh McKenna dans Vanity Fair sur la fin de la saison : Crazy Ex-Girlfriend: If You’re Rooting for Josh or Greg, You’re Doing It Wrong (en plus la journaliste Joanna Robinson est une fan ouverte de Buffy ET Angel et clairement trop cool.)

Pour finir en beauté, parlons depression! Voici le très bel essai de Todd VanDerWerff sur la saison 2 de You’re The WorstMy wife has depression. There’s finally a TV show that understands our relationship. Et un autre article sur les personnages féminins dépressifs de Crazy ExYou’re The Worst et Bojack HorsemanTV is letting women be depressed — but not letting that define them.

Superstore

Donc pour vérifier que PACEY est PARFAIT, le CLAP de juillet avec le dossier sur Dawson auquel j’ai eu le plaisir de contribuer est disponible à la commande en ligne: CLAP! 10.

Agent Carter

Tout d’abord mes plus plates excuses… J’ai oublié de parler du numéro de comédie musicale ! Que la foudre s’abatte sur moi ! La chanson est sans grand intérêt mais Enver Gjokaj est plus mariable que jamais, non ? Rafraîchissez-vous la mémoire : Peggy’s full Song and Dance Number

Pour ceux qui ont souffert d’ X-Men Apocalypse un peu de baume au coeur:

 

Notes, Trivia & Errata

Petit tour d’horizon des marches funèbres illustres dans la culture populaire.

Vous avez donc Taps, dont l’histoire est ici. Celle de Chopin, qui est en réalité le troisième mouvement de sa Sonate pour Piano n°2 et qui est utilisée largement par la pop culture pour induire la mort de quelqu’un, notamment dans les jeux vidéos à ce qu’il paraît ou dans des classiques comme Arsenic et vielles dentelles (#MustSee) selon SongFacts.com

La marche funèbre de Handel est apparemment aussi très célèbre, c’est ce qu’il ont joué à l’enterrement de George Washington (et oui c’est que des liens vers des chansons d’Hamilton

Mahler (probablement mon compositeur préféré) s’en sort pas mal avec la sienne : Symphonie N°5 1. Trauermarsch.

Petite précisions musicale pour l’épisode All-Nighter de Superstore: la « chanson de l’été » que je mentionne c’est GDFR de Flo Rida (et ça veut dire Going Down For Real et non « This »… #pfff)

#Teasing

 C’est déjà fait! La semaine prochaine on parle de toutes les séries qu’on a pas eu le temps de regarder la saison passée…

(Le spécial HamilTonys s’avère compliqué à monter… mais il viendra !)

Bonnes séries d’ici là !

@Yaelka

Vu que j’ai pas mentionné Buffy dans ce podcast (juste dans le post 😉 ). Profitez de la dernière oeuvre de Whedon, tout fraîche sortie … et preuve absolue de ses excellentes intentions:

 

 

Une réflexion au sujet de « [Podcast] Matage de séries ! Vol. 7 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six − deux =